Pour des réseaux énergétiques européens modernes, des « networks bonds » !

Le « New Deal » de Roosevelt qui a permis de sortir de la crise de 1929 et la politique de reconstruction adoptée en France à la Libération ont un point commun : l’investisse- ment massif dans des infrastructures, notamment énergé- tiques. Ainsi naquirent la Tennessee Valley Authority pour la production d’électricité aux Etats Unis et le plan d’équi- pement dans de grands barrages et dans le développement du réseau en haute tension en France.

Article

(Visited 49 times, 1 visits today)