Osons une ambition constitutionnelle européenne

Face aux nouveaux défis qui attendent l’Europe, il est temps de solder l’héritage du rendez-vous manqué de 2005, selon Michel Derdevet et Dominique Rousseau, de réviser les traités et de rouvrir le débat d’une constitution européenne.

Chaque année, l’Europe célèbre le 9 mai, journée fondatrice de son projet. En effet, c’est le 9 mai 1950 que Robert Schuman, alors ministre des Affaires étrangères, exposa ses ambitions de réconciliation et de paix entre Européens, et jeta les bases de la Communauté européenne du charbon et de l’acier. Cette déclaration Schuman, qui posa la première pierre de l’Union dans laquelle nous vivons, reste un discours fondateur, car il pose clairement l’ambition d’une Europe en paix, par la création de solidarités de fait.

Lire la suite sut le site internet des Echos

(Visited 10 times, 1 visits today)